Critérium des Cévennes 2013

Publié le 5 Novembre 2013

Lu sur LEQUIPE.FR

Ni les feuilles mortes, ni l'humidité, ni le tracé toujours très piégeux au coeur des Cévennes n'auront eu raison de Julien Maurin. Le pilote de la Ford Fiesta a réussi une épreuve pleine, attaquant lorsqu'il le fallait et gérant le reste du temps. Avec neuf victoires en spéciales sur douze, le champion de France 2013 a largement dominé les débats. Il a bouclé en vainqueur samedi soir les derniers 37,41 km de la longue spéciale du jour avec, au final, près de trois minutes d'avance sur le local Jean-François Mourgues (Citroën DS3 WRC) et quasiment quatre sur Ludovic Gal (Ford Fiesta S2000).

« Cette dernière spéciale m'a semblé interminable, s'est exclamé Maurin au dernier point stop. Je gagne de nouveau, et un rallye superbe. La course s’est déroulée dans des conditions particulières. Mais on va pouvoir fêter le titre dignement ce soir. » Il avait en effet appris chez lui, la semaine dernière, qu'il ne pouvait plus être rejoint en tête du Championnat, après le forfait de Jean-Marie Cuoq qui a préféré miser sur le Championnat terre.

A l'arrivée de ce Critérium des Cévennes 2013, on retrouve ensuite plusieurs révélations du rallye: les deux pilotes Rallye Jeunes de la FFSA, sur Citroën DS3 R3, Laurent Laskowski (4e) et Eric Camilli (6e malgré une crevaison) ; Jean-Nicolas Hot (Subaru Impreza), 5e et premier groupe N ; Emmanuel Guigou (Renault Twingo R2), 7e. Jérémie Sérieys, en revanche, n'a pas vu l'arrivée. Auteur d'une course incroyable sur sa Twingo R2, avec un temps scratch à la clé, il est sorti de la route dans l'avant-dernier chrono. A noter la victoire en Opel Adam de Yohann Bonato et celle en Championnat juniors et Trophée Twingo R1 d'Axel Garcia.

F.P.

Critérium des Cévennes 2013
Critérium des Cévennes 2013

Rédigé par Languillesousroche

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article